Il n’y a pas d’âge pour devenir chrétien.

Et pour devenir pleinement chrétien, il est nécessaire de recevoir les sacrements de l’Initiation Chrétienne : le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Cependant, recevoir le baptême sans se préparer à être confirmé et à recevoir l’eucharistie, c’est un peu comme si on nous ouvrait la porte, qu’on nous souhaitait la bienvenue, et que nous n’entrions pas dans la maison.  Recevoir le baptême, c’est une invitation à entrer dans la Maison/Eglise, y être confirmé et recevoir l’eucharistie. Ces sacrements de l’Initiation Chrétienne font pleinement les chrétiens.

Devenir chrétien tout au long de la vie

Cependant, ce n’est pas un acquis définitif. Nous avons, tout au long de notre vie, à « devenir chrétien ». De plus, pour ceux qui n’ont pas reçu l’un ou l’autre sacrement de l’Initiation Chrétienne, il n’est jamais trop tard pour bien faire.  On peut être baptisé, être confirmé et/ou communier pour la première fois, à tous les âges de la vie.

D’autres ont pris des distances. Certes, ils ont « tout eu », mais ils se sont éloignés et voudraient recommencer à approfondir leur foi. Il n’est jamais trop tard pour bien faire… On peut recommencer à vivre la foi chrétienne à tout âge.

Une proposition

Pour tous, une petite équipe existe sur Sainte-Anne. Elle se retrouve une fois par mois. C’est un lieu de partage et d’approfondissement de la foi au rythme de l’année liturgique et des questions que l’on peut se poser. L’entrée est libre. On ne demande ni passeport, ni diplôme… Et c’est gratuit. On peut simplement y venir une fois pour voir, ou plus si affinités! D’ailleurs c’est bien l’invitation de Jésus : « Venez et voyez » (Jean 1,39).

Pour tous ceux qui seraient intéressés par une telle proposition, ne pas hésiter à se faire connaitre auprès de l’accueil du sanctuaire et des paroisses (9 rue de Vannes, Sainte-Anne).

N’hésitez pas à faire connaître cette proposition à des personnes qui n’osent pas faire le pas. Ce n’est pas si facile de pousser la porte de l’Eglise. On a besoin parfois d’être aidé.

Ainsi, que l’on ait quatre ans ou quatre-vingt ans, cette proposition est pour tous.

Et que le Seigneur nous aide à devenir toujours de plus en plus chrétiens !

Gwenaël Maurey