Les projecteurs se tournent vers plusieurs communautés religieuses de notre doyenné à l’occasion de la journée de la vie consacré, le 2 février.

Le 2 février, nous célébrons la présentation de Jésus au temple. Il est accueilli par un vieil homme, Syméon (« celui qui entend »). Il attend de rencontrer le Sauveur, avant de trouver le repos auprès de Dieu. De son côté, une femme de 84 ans, veuve, Anne, vit dans le jeûne et la prière et annonce la nouvelle à tous ceux qu’elle rencontre dans le temple.

Ces deux prophètes se sont consacrés à Dieu: le 2 février est devenu le jour des personnes qui se sont consacrées à Dieu.

Notre doyenné abrite 4 communautés religieuses:

La communauté des Filles de la Sagesse d’Auray fait partie de la congrégation fondée par le Père Louis-Marie Grignon de Montfort. Ces femmes souhaitent consacrer leur vie au Christ Sagesse, en se mettant au service des plus pauvres sur 5 continents « afin que tous aient la vie en abondance« .

 

Les Soeurs de la Charité de St Louis se sont aussi installées à Auray. Elles se sont engagées à participer à l’évangélisation dans la mission éducative de l’Église, avec une attention spéciale aux personnes vivant la pauvreté sous l’une ou l’autre de ses formes. Leur mission d’évangélisation s’exprime différemment selon les pays : en Haïti, à Madagascar et en Afrique, elle s’inscrit surtout dans des œuvres d’éducation et de promotion humaine, sociale et spirituelle dans les écoles, les collèges ou à l’École normale ou encore dans les dispensaires. Dans les pays du Nord, elles œuvrent plus particulièrement pour « restaurer, dans la miséricorde et la justice, l’humanité blessée.» Leur maison-mère, fondée par Mme Molé, est à Vannes.

 

Les Missionnaires Montfortains de la Chartreuse vivent à Brec’h. « La Compagnie de Marie » fut également fondée par Louis-Marie Grignon de Montfort au début du XVIIIème siècle. 1000 prêtres et frères sont répartis sur une trentaine de pays. Leur mission est l’évangélisation et l’accompagnement des personnes, notamment les personnes aveugles ou sourdes. « A Jésus par Marie »

 

 

Les Filles de Jésus sont, quant à elles, à Ste Anne d’Auray. Les « soeurs de Kermaria » sont des religieuses apostoliques. La congrégation a été fondée dans le Morbihan au XVIII ème siècle. Elle s’est désormais installé dans 13 pays.

Des soeurs :

– se consacrent à l’éducation des enfants et à la formation de jeunes et d’adultes,

– prennent soin de malades et les accompagnent en fin de vie,

– collaborent à des actions pour une meilleure répartition des biens, pour une économie plus solidaire,

– montent des projets en partenariat avec des moins nantis

– vivent dans des milieux populaires, marginalisés, pour simplement “être avec”,

– sont envoyées pour un ministère ecclésial: catéchèse, liturgie, formation…