Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Il est de Bethsaïde en Galilée, sur les bords du lac de Tibériade.

Avec son frère Pierre, il vit de la pêche.

C’est un assoiffé de Dieu. Il a entendu la prédication de Jean le Baptiste, a sans doute reçu son baptême de pénitence et est devenu l’un de ses disciples. Il a su discerner l’exacte mission de Jean. Aussi, quand il l’entend désigner Jésus: « Voici l’agneau de Dieu » , il le suit pour ne plus le quitter. Dès cet appel, André devient apôtre, avant même d’en avoir reçu le titre.

Il rencontre son frère Pierre et l’amène à Jésus.

Il est l’homme qui sait nouer des contacts. Lors de la multiplication des pains, c’est André qui amène le jeune garçon portant ses cinq pains et ses deux poissons. Quand des Grecs veulent rencontrer Jésus, c’est à lui qu’ils s’adressent tout naturellement. Saint André, cathédrale de Bordeaux

Des sources tardives font état de son supplice à Patras en Grèce, sur une forme de croix qui porte désormais son nom.

Saint André est le saint patron de l’Eglise de Constantinople, de l’Ecosse et de la Russie.

(Source nominis.cef.fr)

Le dôme de St André à Amalfi, près de Naples abrite ses restes, volés par un cardinal à Constantinople au temps où Amalfi se plaçait parmi les riches  ports commerciaux. La légende dit que du liquide s’écoulant des os de Saint André (on l’appelle « la manne ») aurait guéri un aveugle. Plusieurs fois par an, à dates fixes, du liquide s’écoule des os de Saint André.