Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Compté parmi les sept saints fondateurs des évêchés de la Bretagne, il n’est peut-être pas le premier évêque de Vannes.(diocèse de Quimper et Léon – Saint Patern 15 avril)

Les origines de ce breton sont un peu confuses. Pour certains, breton d’Armorique, il émigre en Bretagne insulaire (actuellement Pays de Galles) au rebours du mouvement habituel des Bretons à cette époque.  Pour d’autres, il est issu d’une noble famille du Pays de Galles.

Il fonde, au comté de Cardigan, un monastère qui prendra le nom de ‘Lhan-Paderne-Vaur’ – église du grand Paterne. On dit qu’il bâtit d’autres monastères au Pays de Galles et convertit des rois en Irlande. Au cours d’un pèlerinage en Terre Sainte, il reçoit la consécration épiscopale à Jérusalem.

En Armorique, le roi Caradoc lui confie l’évêché de Vannes.

Le nouveau venu se lie d’amitié avec son voisin, saint Samson, évêque de Dol.

Le ministère épiscopal de Patern est rude en raison des conflits latents qui opposent les partisans d’un christianisme local de tradition celte et les partisans d’un christianisme plus gallo-romain.
Mais dans ce contexte historique tendu, Patern est un artisan d’unité. Cependant, il est mal compris des populations dont il a la charge. Victime de dissensions très vives il est contraint à démissionner et à s’exiler.
Il se retire dans un ermitage en dehors de sa paroisse où il meurt un 15 avril, vraisemblablement en 475, dans l’oubli total.
Saint Patern est invoqué pour obtenir de la pluie!

Le « propre des saints » de 1660 précise qu’il aurait été choisi au concile de Vannes vers 465.

C’est en 1964 que le Pape Paul VI  déclare saint Patern patron du diocèse de Vannes (Lettre apostolique Armoricae regionis).

Depuis la fête liturgique de Saint Patern est fixée chaque année au 15 avril. L’ancienne date du 21 mai qui faisait mémoire de la translation des reliques a été abandonnée.

(nominis.cef.fr)