Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Mémoire de saint Polycarpe, évêque et martyr.

Il a connu saint Jean dans sa jeunesse. Evêque de Smyrne, dernier témoin des apôtres vivants, il transmet la tradition au jeune Irénée, le futur évêque de Lyon.

Lorsqu’éclate la persécution commandée par Marc-Aurèle, l’empereur-philosophe, saint Polycarpe est très âgé.  A quatre-vingt-six ans, en l’an 167, il est livré aux flammes devant le proconsul et tout le peuple , au temps des empereurs Marc Antoine et Lucius Aurèle Commode, dans l’amphithéâtre de Smyrne.

Martyrologe romain

D’après Pionios, un prêtre et martyr du IIIe siècle, Polycarpe serait originaire de Perse avant d’être amené jeune garçon à Smyrne, en Turquie, par des marchands qui le vendent à une femme noble, nommée Callista. Cette généreuse chrétienne l’élève dans la foi. Héritier des biens de sa mère adoptive, Polycarpe les utilise pour mener une vie chaste. Il se perfectionne dans la connaissance des Écritures et la piété en prenant soin des malades, des infirmes et des vieillards. Il a plusieurs visions et accomplit certains miracles. Un peu plus tard, il reçoit le diaconat des mains du premier évêque de Smyrne, Boucolos, qui lui confie son église et lui demande peu avant sa mort de prendre sa suite.