Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Vous avez certainement suivi dans les médias, ces derniers mois, les chapelets de révélations effroyables de crimes de pédophilie (le terme de pédocriminalité est plus exact) perpétrés dans l’Église ces dernières décennies. Peut-être, comme beaucoup, êtes-vous troublés par ces affaires, et votre cœur, votre esprit est habité par des sentiments douloureux, contradictoires ? Colère, incompréhension, peur ou désespérance. . . Alors perdriez-vous confiance en l’Église qui se dit sainte, ou êtes-vous blessés par un traitement médiatique que vous estimez injuste ? Peut-être craignez- vous pour la sécurité de vos enfants confiés à des institutions catholiques, ou pour la santé de vos prêtres et leur avenir ?
Tous ces sentiments, tous ces questionnements semblent légitimes et il nous est important que vous puissiez  les exprimer, avoir des réponses sérieuse à vos questions. C’est pour cela que nous vous invitons à une soirée de parole en vérité sur la pédocriminalité dans l’Église le vendredi 7 juin à 20 h, salle Notre Dame du Ster à Saint Philibert.
Cette soirée sera en présence de Ivan Brient, vicaire général du diocèse de Vannes. Nous aurons à cœur d’entendre ce que vous avez à dire et nous prendrons les moyens d’avoir des réponses précises, vraies, données par des experts. Nous souhaitons vraiment qu’un climat de liberté, de vérité et de délicatesse permette de libérer la parole. Ces drames que constituent ces crimes nous concernent tous. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons faire jaillir la vérité qui seule nous rendra libre (Jn 8, 32) et permettra à la fois à la justice sur le passé et la construction d’un avenir désirable pour tous et plus authentiquement irrigué par l’Évangile.

Jean pierre Penhouet, recteur et Joseph Hémon au service des paroisses.

Pour favoriser la liberté d’expression, outre les questions ou remarques orales, il vous sera possible de vous exprimer par écrit, anonymement ou non, de même qu’il est possible d’adresser en amont, dès aujourd’hui, vos questions, remarques ou témoignages en les déposant dans la boîte aux lettres de la paroisse dans une enveloppe marquée « Soirée de parole ».