Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Basile de Césarée et Grégoire de Nazianze sont tous deux nés en Cappadoce (Turquie).

Saint Basile est issu d’une famille de dix enfants qui deviendront presque tous des saints.

Saint Grégoire est né dans le foyer d’un juif converti qui deviendra évêque.

Ils se rencontrent à Athènes, lors de leurs études, et se lient d’une grande amitié. La même foi et le même désir de perfection animent les deux étudiants.

Revenus en Cappadoce, ils font des projets monastiques, mais l’Eglise a besoin d’évêques dynamiques en cette période troublée par les hérésies.

Basile devient évêque de Césarée. Grégoire, évêque de Nazianze, le siège épiscopal de son père, puis de Constantinople.

La forte personnalité de Basile en fait un évêque de premier plan qui défend la foi trinitaire. Il rédige également des règles monastiques, qui sont encore en vigueur dans les monastères « basiliens ». Il est appelé « Grand » pour sa doctrine et sa sagesse. Il se distingue également par son souci pastoral des pauvres et des malades.

Il meurt le premier janvier 379.

Saint Grégoire est plus fragile. Chassé de Constantinople, il finira solitaire, composant d’admirables poèmes que la liturgie utilise encore.

Il défend avec beaucoup d’ardeur la divinité du Verbe, ce qui lui valut d’être appelé « le Théologien ».

Il meurt le 25 janvier 390.

nominis.cef.fr